En partneariat avec :

1res Assises Nationales
des médecines conventionnelle et chinoise

20, 21 & 22 octobre

Inscrivez-vous dès maintenant !
Date limite d'inscription le 5 octobre 2017
N’oubliez pas de demander votre reçu fiscal pour bénéficier de la réduction d’impôts conformément aux articles 200 et 238 bis du Code Général des Impôts (en fonction de votre statut fiscal et juridique).
Le 20, 21 et  22 octobre à la Faculté de Médecine et de Maïeutique de Lyon Sud – Oullins.

Vous êtes un usager de la médecine traditionnelle chinoise ?
Vous êtes un acteur de la santé ?


Ne manquez pas l’occasion de participer à l’élaboration du projet de proposition de loi pour l’intégration et la reconnaissance de la médecine traditionnelle chinoise dans le paysage de la Santé en France !

Présentée à l’Assemblée Nationale en 2018, cette proposition de loi reflète la volonté de la France d’être leader en matière de compétences médicales d’excellence. La DIRMéCh (association à but non lucratif d’intérêt général pour l’amélioration de la santé publique), entourée de l’ensemble* des professionnels de la médecine traditionnelle chinoise et avec le soutien de parlementaires a initié cette dynamique de rencontres des médecines. Les médecines conventionnelle et chinoise se conjuguent déjà dans les faits. La médecine traditionnelle chinoise est de plus en plus plébiscitée par bon nombre de nos concitoyens, il est donc grand temps de légaliser cette pratique.

La tenue des 1res Assises Nationales des Médecine Conventionnelle et Chinoise les 20, 21 et 22 octobre 2017 est donc l’occasion unique de partager expériences, attentes, besoins des usagers et des acteurs de la santé pour nourrir la rédaction de la loi. C’est la raison pour laquelle l’ensemble des organisations professionnelles de la médecine traditionnelle chinoise autour de la DIRMéCh vous invite à participer aux tables rondes. Sur le plan national, il s’agit de la première rencontre officielle entre les deux médecines !
L’objectif de ces assises : créer un espace de dialogue entre la médecine conventionnelle et la médecine traditionnelle chinoise pour aboutir à un texte de loi. Ce dernier encouragera les politiques de prévention afin d’économiser les deniers publics, sera conforme à la politique d’individualisation des soins et permettra d’adapter les outils thérapeutiques nécessaires à chaque patient.

Inscrivez-vous rapidement, les places sont limitées.

* AUMC-CAFMC-FNEMC-FNMTC-OSMC-SFMC-SIATTEC-UFPMTC

En partneariat avec :